Linux sur le supercalculateur le plus puissant d’Europe

Bull met en route le supercalculateur le plus puissant d’Europe

Installé à la Direction des applications militaires du CEA, le Tera 100 succède au Tera 10 pour simuler les effets des armes nucléaires.
Avec sa puissance de 1,25 pétaflops (plus d’un million de milliards d’opérations mathématiques à la seconde), le Tera 100 de Bull est le troisième supercalculateur le plus puissant du monde et le numéro un en Europe. Il vient d’être mis en route en France, au Commissariat à l’énergie atomique (CEA), au profit de la Direction des applications militaires. Le Tera 100 sera utilisé à des fins de simulation nucléaire, notamment celle de la fusion nucléaire mise en œuvre dans la bombe H, et sera censé garantir la fiabilité des armes de ce type. Il aura coûté au CEA 100 millions d’euros et sa mise au point aura duré deux ans.

Vingt fois plus puissant que le Tera 10
Le Tera 100 est constitué de 4 300 serveurs Bullx de série S. Chacun de ceux-ci comporte 4 processeurs Xeon 7500 à 8 cœurs et 512 Go de RAM au maximum. Les serveurs Bullx série S ont la faculté de se regrouper par grappes de quatre machines pour constituer de « supers » (d’où le S) nœuds de calcul, dotés de 128 cœurs de processeurs et 2 To de mémoire au maximum. Aujourd’hui, le Tera 100 est équipé de près de 140 000 cœurs de processeurs, de 300 To de RAM et d’une capacité de stockage de 20 Po. Son système est un Linux agrémenté de bibliothèques de calcul spécialement optimisées par Bull.

Le Tera 100 est vingt fois plus puissant que son prédécesseur, le Tera 10. Ce dernier avait été mis en service au CEA en janvier 2006 et se composait alors de 544 serveurs Bull Novascale à base de processeurs Itanium 2. Le Tera 100 occupe la même surface au sol que le Tera 10, soit 800 m2, mais consomme sept fois moins d’énergie.

Source : 01netcom

Une Réponse to “Linux sur le supercalculateur le plus puissant d’Europe”

  1. boufonman35 Says:

    Tout ca pour voir l’effet qu’une bombe nucléaire … 100millions dans le cul > aujourd’hui si une bombe nucléaire pète le monde entier pète et je peut vous assurer qu’on s’en fou de savoir comment la terre sera détruite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :